OuPéPo

L’OuPéPo (Ouvroir de Pédagogie Potentielle)

Dans une université en transformation, la nécessité d’échanger autour des thématiques en lien avec la pédagogie universitaire se fait fortement ressentir chez les enseignants.

Dans le cadre de sa mission de sensibilisation à la pédagogie universitaire, le Service Universitaire d’Ingénierie et d’Innovation Pédagogique (SU2IP), en collaboration avec quatre enseignants, deux étudiants et cinq personnels de l’Université de Lorraine, a imaginé un concept visant à renouveler la forme du débat, favoriser l’expression collective, la controverse et l’émergence d’idées. Ce concept s’appelle l’Ouvroir de Pédagogie Potentielle (OuPéPo).

CommeRaymond Queneau son nom l’indique, l’OuPéPo tient son origine de l’Ouvroir de Littérature Potentielle (OuLiPo), groupe de recherche en littérature expérimentale fondé en 1960 par Raymond Queneau et François Le Lionnais. C’est par ce qu’il n’est pas que l’OuPéPo se définit: il n’est pas un groupe de travail, il n’est pas une formation, il n’est pas un conseil et ne vise en aucun cas à être stratégiqFrançois Le Lionnaisue !

Mais alors, qu’est-ce donc ? Il est l’observation de la pédagogie en train de s’inventer, par la confrontation d’individus volontaires avec des espaces, des pratiques et des idées. Il consiste alors en l’expérimentation de contraintes pédagogiques nouvelles.

Des contraintes sont imposées dans le but d’ouvrir à la créativité pédagogique.

Comment avons-nous imaginé la mise en œuvre de ce concept ?

1) L’OuPéPo innovation team (OuPéPo-IT)

Nous avons tout d’abord constitué un groupe nommé OuPéPo-IT (OuPéPo Innovation Team). C’est lors de cet OuPéPo-IT que l’équipe OuPéPo s’immerge dans des lieux différents de l’Université de Lorraine. Les lieux sont choisis pour leur singularité ou par les questions pédagogiques qu’ils suscitent, ou bien tout simplement parce qu’ils sont des lieux à vocations pédagogiques. C’est dans ce cadre que l’équipe imagine des usages potentiels, identifie des questions, des problématiques, des situations, … Il agit, comme son nom l’indique, en tant qu’ouvroir de pédagogie potentielle et laisse de ce fait place aux idées, à l’imagination, aux réflexions, aux échanges, à l’expérience. Toutes ces idées servent de matière première aux OuPéPo-Ateliers.

2) Les OuPéPos

Sur la base des productions de l’OuPéPo-IT, les OuPéPo-Ateliers travaillent à la remise en pratique des idées. Cette remise en pratique se fait dans un lieu ouvert à tous, collègues enseignants et non enseignants, étudiants, lieu qui suscite des interrogations en matière de pédagogie.

En somme, l’OuPéPo est un tout qui vise à construire un tiers lieu dédié aux échanges d’idées, de réflexions ainsi qu’à la capitalisation de pratiques pédagogiques.

Le premier OuPéPo, sur le thème de l’Amphithéâtre, a accueilli une trentaine de personnes à l’Ecole Nationale Supérieure des Industries Chimiques (ENSIC) le 24 février 2016.

Le deuxième OuPéPo sur le thème de la Bibliothèque Universitaire, a réuni une vingtaine de personnes le 1er Juin 2016 à la BU FST de Vandoeuvre.