Atelier de pédagogie curieuse de SHS : tiers lieux

2 décembre 2015 - Atelier de Pédagogie Curieuse - Tiers lieuxLe prochain Atelier de Pédagogie Curieuse se déroulera le mercredi 2 décembre 2015, de 17h30 à 19h, simultanément en salle J09 du CLSH à Nancy et en salle D206 au Saulcy à Metz.

La thématique abordée, « Les tiers lieux ? Des lieux au service du bien-être et de la pédagogie à l’université ? », s’inscrit dans la continuité du premier atelier « Le bien-être à l’université ».

Mais qu’est-ce qu’un tiers lieu ?

« Un Tiers Lieux ne se définit pas par ce que l’on en dit mais par ce que l’on en fait… »

Le concept de tiers-lieu s’inscrit dans la problématique des lieux créatifs et de l’alchimie de la proximité et de l’échange. C’est un lieu hybride et fluide où peuvent converger des dynamiques diverses. Le tiers-lieu peut alors apparaître comme le « processeur de l’intelligence collective ».

Le tiers-lieu prend l’exact contre-pied des règles qui ont présidé à la structuration de la société, de l’économie, de l’espace, c »est-à-dire les règles de la spécialisation exclusive. Le tiers-lieu est, par nature, « entre deux » (entre espace personnel et espace ouvert, domicile et travail, convivialité et concentration, etc.). On constate que le mode de fonctionnement du tiers-lieu est à l’opposé des formes traditionnelles. La convivialité et l’informel se substituent à « l’esprit de sérieux ». La conversation est au cœur de l’échange et non plus à sa périphérie.

L’émergence des tiers-lieux traduit une rupture radicale dans le paradigme organisationnel. Le modèle fondé sur le triptyque centralisation, segmentation, spécialisation qui a permis les immenses succès de l’ère industrielle s’est épuisé. Il est remplacé par le modèle du réseau qui se fonde sur le triptyque polycentrisme, interconnexion, fertilisation croisée.

Le concept

Le concept de tiers-lieu renvoie à des espaces hybrides qui s’inscrivent dans différentes problématiques (intelligence collective, interconnexion, créativité…), toujours basées sur l’échange et la proximité. Espaces de coworking, FabLab, Repair’Café, bibliothèques troisième lieu, jardins partagés sont quelques exemples qui permettent d’appréhender ces espaces de convergence qui articulent espace personnel et ouvert, domicile et bureau, loisir et travail bien loin des lieux centralisés, segmentés et spécialisés que nous occupons traditionnellement.

Les tiers-lieux apparaissent sur les campus : « Catalyseur » tiers-lieu entre étudiants et entreprises du campus Rangueil à Toulouse, « Sandbox », espace de coworking pour étudiants et enseignants à Paris-Est, « Proto204 » dans le hall du campus d’Orsay, entre cafétéria et coworking… Que signifient ces nouveaux espaces? Qu’apportent-ils à l’Université? Que souhaitons-nous proposer sur nos propres campus?

Contacts :
Marie CHAGNOUX – Samuel NOWAKOWSKI
Chargés de mission TICE UFR SHS

Pour en savoir plus :
http://movilab.org/index.php?title=Le_manifeste_des_Tiers_Lieux
http://www.zonesmutantes.com/2012/02/08/le-tiers-lieu-moteur-de-la-creativite-economique-sociale-et-culturelle/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tiers-lieu